Institutions / IPSI

IPSI - Institution pour le Progrès Social dans l’Industrie

L’institution est composée :

  • des membres fondateurs des conventions de préretraites progressives à l’origine de l’IPSAS et de l’IPCS (le GESiM et les organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT-FO),

  • de membres actifs.

Elle est administrée par un conseil paritaire comprenant :

  • 4 membres désignés par le Conseil d’Administration du GESiM parmi les membres des comités de direction d’entreprises de l’industrie ou des personnalités reconnues pour leurs compétences et leur intérêt pour l’objet de l’Institution,

  • 4 membres désignés par les organisations syndicales membres fondateurs de l’Association parmi les responsables fédéraux nationaux.

Présidence et Vice-présidence alternées

Président : Xavier LE COQ (Salarié)

Vice-président: Jacques LAUVERGNE (Employeur)

Administrateurs Employeurs : Jean-Baptiste ERTLE, Jacques LAUVERGNE, Tristan LORMEAU et Mireille RANDRETSA

Administrateurs Salariés : Alain LAROSE, Xavier LE COQ et Paul RIBEIRO

Pour le GESiM :  Emmanuelle CHAPELIER (Déléguée Générale)

L’IPSI est une institution paritaire née le 6 décembre 2018 de la fusion absorption de l’IPCS par l’IPSAS.

Cette nouvelle institution a pour objet :

  • de contribuer à l’amélioration des dialogues (social, professionnel et stratégique) dans les entreprises,

  • de promouvoir un management responsabilisant, valorisant et source de performance dans la durée,

  • de promouvoir un management par les compétences, avec son impact sur l’organisation du travail,

  • de contribuer à toutes les innovations et expérimentations en matière sociale,

  • d’anticiper les évolutions nécessaires à la représentation collective dans les entreprises,

  • d’observer voire d’anticiper les mutations sociales et leurs conséquences,

  • de promouvoir les dispositifs favorisant le renouvellement génération­nel et l’attractivité de l’industrie, et de façon plus globale à s’intéresser à l’ensemble des sujets dans le champ des Ressources Humaines (organi­sation du travail, gestion des compétences, formation…).

Observatoire Paritaire des Mutations Industrielles

L’Observatoire est une structure d’échange et de dialogue entre les parties prenantes aux mutations. L’ambition est de construire et maintenir un réseau d’acteurs des mutations – entreprises, associations, organisations syndicales, pouvoir publics, consultants – pouvant se rencontrer et débattre sur ces questions en dehors des contextes et des enjeux habituels.

Ces échanges ont vocation à orienter les activités de recherche de la chaire dans un sens utile aux acteurs. Inversement, les activités de recherche ont vocation à nourrir le débat des acteurs impliqués dans l’observatoire.

L’Observatoire a également pour objectif de produire de la connaissance publique sous la forme de documents de travail, d’ouvrages et d’articles scientifiques. Cette production doit :

  • Éclairer le débat public sur les mutations à l’œuvre
  • Identifier les innovations sociales et en spécifier les conditions de transférabilité
  • Nourrir les programme de formation de l’IAE et notamment ceux des masters « Ressources Humaines & Responsabilité Sociale de l’Entreprise », « Management des Associations »  et « Management de Projets et Innovations »

La question de l’employabilité a été retenue comme premier axe de recherche.

En effet, les acteurs économiques (pouvoirs publics, employeurs, syndicats…) sont de plus en plus nombreux à considérer le développement de l’employabilité comme un enjeu commun aux entreprises et aux salariés dans les phases de mutations. De fait, la notion apparaît en bonne place dans les dispositifs publics et dans les accords d’entreprises consacrés à la gestion anticipée ou réactive des mutations.

Dernières réalisations

Les cahiers de l'IPSI N°1 - Employabilité

Février 2021 Télécharger

Communiqué de Presse - Cahier de l'IPSI N°1

Employabilité - février 2021 Télécharger